Deux portraits inédits du Comte de Caylus (1692-1765). Le tableau d’Alexandre Roslin et le médaillon en bronze de Louis-Claude Vassé

Edizione digitale

8.00

Descrizione

Storia dell’Arte 104-105, Gennaio – Agosto 2003

Xavier Defustel

Deux portraits inédits du Comte de Caylus (1692-1765). Le tableau d’Alexandre Roslin et le médaillon en bronze de Louis-Claude Vassé

Anne-Claude-Philippe de Thubières, comte de Caylus, arrière-petit-fils d’Agrippa d’Aubigné, filleul du roi Louis XIV et petit-neveu de Madame de Maintenon, fut à Paris au XVIIIè siècle, sous le règne du roi Louis XV, une figure emblématique des “antiquaires”. Il peut être considéré comme le fondateur du néoclassicisme et un des pères de l’archéologie en France. Par sa personnalité, son charisme, ses écrits, sa place au sein de l’Académie royale de peinture et de sculpture, sa passion et son étude de l’antiquité, ses collections, le rôle du comte de Caylus dans l’histoire de l’art européen fut déterminant.
Comme on a pu le remarquer dans notre récente étude sur le buste en terre cuite du Comte par Louis-Claude Vassé, aucun portrait peint du mécène et grand amateur d’art français du XVIIIe siècle n’était connu.

Informazioni aggiuntive

Numero

104/105